LES PIÈGES CONTRE LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER

Le piégeage est une technique largement utilisée pour surveiller et capturer les insectes.

Le piège est composé du récipient de stockage des insectes capturés et des attractifs sexuels (Phéromones) et alimentaires (Protéines, Kairomone, etc.)

La forme du piège est très importante, car elle est conçue en étudiant le comportement de chaque espèce à capturer. La forme tronconique, avec sa surface rugueuse, est très efficace dans le cas des coléoptères tels que le charançon rouge du palmier, dont le vol est maladroit et lourd, ce qui facilite la grimpée du scarabée, car, dans la plupart des cas, il entre en marchant dans le piège. Le design permet de les placer sur le sol, sans qu’il soit nécessaire de les semi-enterrer, ce qui facilite l’inspection, le nettoyage et le remplacement de la Phéromone et du Kairomone. Le design intérieur empêche les charançons capturés de s’échapper.

MODE D'EMPLOI DES PIÈGES CONTRE LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER

*Nous plaçons dans le couvercle supérieur la capsule de Phéromone. Ces capsules diffusent pendant une durée de plus de 3 mois.

*Dans le seau intérieur, il est possible de mettre 2 litres d’eau avec des morceaux de palmier (Kairomone naturelle) ou un pot de Kairomone de synthèse qui facilite le travail.

IMPORTANT: N’ouvrez pas le couvercle de la capsule de Phéromones car elles se diffusent très rapidement. Il en va de même pour le pot de Kairomone, si le bouchon est retiré, le film de diffusion ne sera pas manipulé.

INSTRUCTIONS POUR LA MISE EN PLACE DU PIÈGE POUR LE CHARANCON ROUGE DU PALMIER

Les recommandations de base pour le piégeage de masse sont les suivantes :

*Placez-les sans les enterrer, aussi loin que possible des palmiers. S’il s’agit d’une zone fortement infestée, cela est moins important, car le ravageur est déjà installé dans la zone.

*Sur les petites parcelles, il est recommandé de placer une densité minimale de 4 pièges par hectare, en fonction de la pression des ravageurs.

*Dans les pépinières ou les plantations, cette densité est plus élevée (minimum de 8 pièges par hectare), renforçant en outre le périmètre.

*Dans la mesure du possible, installez des pièges comme ceinture de protection pour minimiser le nombre de charançons qui entrent en provenance des zones voisines infestées par le ravageur.

*Dans les grandes zones, placer 1 piège par hectare.

Les pièges doivent être maintenus en place tout au long de l’année, bien qu’en général, on relève 3 périodes de vol;
En cas de doute. VEUILLEZ NOUS CONTACTER..

TU AS UN DOUTE A PROPOS LE CHARANÇON ROUGE?

TROUVE LA RÉPONSE DANS NOTRE PARAGRAPHE DE QUESTIONS FRÉQUENTES